Où nous trouver
ou
Me localiser
List
Map
Les cicatrices : Objectif zéro marque !Back
 
 

Les cicatrices : Objectif zéro marque !

Le processus de cicatrisation de la peau est étonnant. Nos explications pour le comprendre et nos astuces pour atténuer les marques.

On se brûle, on se blesse, on prend des coups… Heureusement la peau fragilisée a la capacité de se réparer. Pourtant, parfois, le processus se grippe, la peau ne redevient pas tout à fait comme avant, elle se marque, ce sont les cicatrices.

La cicatrisation, qu'est-ce que c'est ?

C’est un processus naturel qui permet à la peau, cet organe qui nous sert de barrière protectrice, d’auto-réparer les lésions provoquées par les nombreux traumatismes quotidiens, comme les chocs, éraflures, écorchures, coupures… Que se passe-t-il si on y regarde de plus près ?
Sous l’effet de ces agressions, la peau s’ouvre, comme déchirée, elle forme une plaie plus ou moins profonde, parfois jusqu’au derme. L’autoréparation de la peau va alors durer plusieurs mois pour stopper les dégâts cellulaires provoqués par le choc, puis régénérer les cellules jusqu’à obtenir un tissu neuf, capable d’assurer de nouveau la protection de l’organisme. En dernière phase, la cicatrice est remodelée pour redonner à la peau toutes ses propriétés.
Dans le scenario idéal, cela donne une peau qui retrouve donc son aspect sain, d’avant le choc. Mais souvent, ce processus naturel ne se passe pas aussi bien que prévu, la peau conserve une trace du traumatisme, une cicatrice. Selon le degré de « bug » de la réparation, cette marque sera plus ou moins présente, plus ou moins gênante. Si certains facteurs internes, comme l’âge, la qualité de la peau, certaines maladies, influencent le processus de réparation cutané, la cause de la lésion, tout comme sa taille, sa profondeur, sa localisation, et les tensions mécaniques subies par la peau sont également déterminants. L’autre source de marques disgracieuses, ce sont les croutes qui se forment lorsque la plaie « sèche » à l’air libre. Contrairement aux idées reçues, ces croûtes retardent le processus sain de cicatrisation et favorise la création de cicatrices.

Que faire pour éviter au maximum l'apparition de marques ?

1. Nettoyer

Une plaie, quelle qu’elle soit, constitue une porte d’entrée aux infections. On élimine donc les corps étrangers à la surface de la lésion en utilisant un gel moussant assainissant, hautement dosé en agents antibactériens. Pour un respect maximal de la peau, il doit aussi être sans savon, sans parfum, enrichi en agents surgraissants et parfaitement adapté au pH cutané de 5,5. Sécher avec un linge propre ou une compresse stérile. La variante en cas de brûlure : dans ce cas, on passe juste la peau sous le robinet d’eau froide pendant dix minutes pour faire redescendre la température et bloquer la progression de la lésion en profondeur. Sécher avec un linge propre ou une compresse stérile.

2. Créer un milieu humide

Oui, la peau se régénère mieux en présence d’humidité. Non, le séchage à l’air libre et la formation de croutes n’est pas recommandé. Le bon réflexe ? Masser la zone lésée deux à trois fois par jour minimum avec une crème hautement concentrée en actifs hygroscopiques, c’est-à-dire capables de maintenir une humidité idéale au niveau de la peau. L’acide hyaluronique est efficace, d’autant qu’il permet aussi d’accélérer la reconstruction de la barrière cutanée, donc la fermeture de la plaie.

Où nous trouver
ou
Me localiser
List
Map
Newsletter
Recevez des informations exclusives sur nos produits, des actualités et des conseils afin de prendre soin de votre peau.