AD_PAINFUL-SKIN_WOMAN-HAND-SHOULDER_LARGE_2021

Vous avez dit fragile ?

La peau fragile est une réalité, A-Derma en a donné une définition : c’est une peau vulnérable à la barrière affaiblie. Déséquilibrée, cette barrière cutanée est plus perméable, plus facilement sensibilisée, irritée, elle entraine un profond inconfort, physique mais aussi psychologique.

Selon l’origine de la fragilité, on distingue 4 types de peau fragile(1) : la peau fragile constitutionnelle, liée à l’âge (enfants ou au contraire seniors) ou à sa localisation (paupières, cou, décolleté ou front), la peau fragile environnementale, peau normale fragilisée par des circonstances particulières tel qu’un stress émotionnel ou environnemental (climat, pollution), la peau fragile dite iatrogénique, fragilisée par des traitements pharmacologiques ou chirurgicaux, et la peau fragile pathologique (dermatite atopique, rosacée, acné, peau réactive, épidermolyse…), où la peau fait preuve d’une résistance moindre aux agressions. 

Cette connaissance très fine de la fragilité cutanée permet à A-DERMA d’apporter des réponses ciblées grâce à des produits d’hygiène et de soin adaptés aux besoins.

(1) Stalder JF et al (2014) Fragility of epidermis and its consequences in dermatology. JEADV 28, (Suppl.4), (1-18). 

AD_DERMATOLOGICAL-EXPERTISE_SKIN-CONSULTATION-ARMS-HANDS_LARGE_2021

Ai-je une peau fragile ?

Votre peau est fragile si ces signes vous sont familiers : sécheresse, rougeurs, desquamation, qui se voient ; tiraillements, picotements, démangeaisons, qui se ressentent. Ces manifestations peuvent être déclenchées par des facteurs externes temporaires, comme le chaud, le froid, la pollution, le vent, ou encore des traitements ou actes médicaux… mais aussi par des maladies de peau ou encore par des facteurs internes, tels que le stress.

Didier Coustou - Dermatologue

Nos experts répondent à vos questions

La peau du nourrisson est une peau immature. Plus fine, plus déshydratée, présentant un film hydrolipidique de surface incomplet et un pH neutre, au lieu d’être acide, elle est plus vulnérable, plus perméable aux agresseurs extérieurs.

Les deux sont indissociables. La dermatite atopique, communément appelée eczéma, est une maladie, liée à des facteurs génétiques, qui se caractérise par une fragilité de la barrière cutanée et un dysfonctionnement immunitaire. Cette « Dermatose inflammatoire chronique et prurigineuse », selon la définition médicale, se reconnaît, pendant les crises, à ses plaques rouges aux contours irréguliers, avec petites vésicules suintantes qui évoluent en croûtes, ainsi qu’à la très grande sécheresse de la peau qui s’accompagne de démangeaisons. Chronique, la dermatite atopique se manifeste essentiellement pendant l’enfance, disparaissant dans la majorité des cas après 3 ans ou, parfois, après l’adolescence.

L’acné est source d’une double fragilité. Maladie inflammatoire chronique de follicule pileux, elle conjugue hyperséborrhée (peau grasse), hyperkératinisation (micokystes), prolifération bactérienne et inflammation (boutons rouges et parfois purulents), causes des imperfections et d’une fragilisation de la barrière cutanée. A cela s’ajoute l’effet irritant et fragilisant des traitements dermatologiques. A côté des imperfections se manifestent alors des signes de fragilité : sécheresse extrême, érythème, desquamation, sensations de brûlures et de picotement.

Être toujours à l’écoute

Pour mieux comprendre la peau fragile et développer les produits dermatologiques les plus adaptés, nous faisons preuve d’une écoute active des besoins des patients et de nos consommateurs. Cela s’appelle la Patient Centricity et c’est une notion essentielle qui guide toutes nos démarches.

Tolérance et efficacité sont le cœur du développement de nos produits mais ils ne prennent tout leur sens que si nous offrons une praticité et une facilité d’utilisation qui invitent à une parfaite observance au quotidien. La clé de l’efficacité ne réside en effet pas uniquement dans la performance des formules mais aussi dans leur application régulière.