AD_BIOLOGY-AC_MODELS_WOMAN-BROWN-HAIR-TWO-HANDS_16-9_2022

Reconnaître son type d'acné pour mieux le traiter

Impossible de traiter son acné efficacement tant qu’on ne l’a pas clairement identifié. L’étape du diagnostic est incontournable. Pour cela, rendez-vous chez un professionnel de santé car il sera le plus à même de vous éclairer et vous expliquer votre type d’acné. Acné rétentionnelle, inflammatoire ou encore mixte, voici un tour d’horizon sur les différents types d’acné existants.

L’acné rétentionnelle :
c’est quoi ? 

C’est ce qu’on appelle le premier stade de l’acné. Il n’y a pas encore de signes d’inflammation dans ce type d’acné : pas de rougeur encore visible, de sensation de chaud ou de gonflement du bouton, mais seulement des points noirs (comédons ouverts : ils ne sont pas recouverts par la peau et deviennent de ce fait noir à cause de l’oxydation du sébum au contact de l’air et des microkystes (comédons fermés, reconnaissables à la sensation d’un toucher granuleux).

AD_ACNE_RETENTION-PIMPLE_SQUARE_2021 472x472

BOUTONS D’ACNE

Comment se forment ces boutons d’acné que l’on juge bien souvent très disgracieux ?

Au niveau des pores de la peau, il y a la présence d’un follicule pilo-sébacé formé par un poil, un muscle érecteur du poil et une glande sébacée qui fabrique le sébum. C’est à ce niveau que se situe également notre microbiome cutané, c’est à-dire l’ensemble des micro-organismes qui colonisent notre peau et qui veillent à son équilibre physiologique. En raison de causes souvent multiples, la peau à tendance acnéique va se mettre à fabriquer plus de sébum, et de moins bonne qualité (plus épais). En parallèle, la peau va s’épaissir. Résultat : on observe alors un pore rempli de sébum avec une partie oxydée au niveau de son ouverture : c’est le fameux point noir. Parfois, le pore s’obstrue et le sébum reste enfermé sous l’épiderme : cela forme alors un microkyste sur le visage, souvent invisible à l’œil nu mais que l’on peut sentir avec le doigt.

AD_ACNE-INFLAMMATION_SQUARE_2021 472x472

L’acné inflammatoire:
c’est quoi ? 

Dans le cas d’une acné inflammatoire, on peut observer différents types de boutons :

  • Des boutons rouges, qui correspondent au terme dermatologique « papules »
  • Des boutons blancs purulents, qui sont les « pustules »

Quand les boutons rouges ou blancs deviennent plus profonds sous la peau, on parle alors de kystes ou de nodules. Ils
ressemblent à de gros boutons, durs au toucher et très douloureux. Ils laissent souvent des cicatrices.
En général, les boutons inflammatoires, qu’ils soient rouges ou blancs, sont souvent douloureux, surtout quand ils sont
profonds.

Par quel déséquilibre l’inflammation se met-elle en place ?

L’acné est une pathologie inflammatoire, l’ensemble des micro-organismes (bactéries, levures, virus) présents à la surface de la peau, qu’on appelle microbiome cutané, est déséquilibré. Ceci s’explique par une diminution de la diversité mais également de la quantité de ces micro-organismes et notamment des bactéries. Ces bactéries vont se développer au niveau de la glande sébacée et générer l’inflammation. D’où l’importance de prendre soin de sa peau en agissant sur toutes les causes possibles de l’acné, qu’elles soient externes mais aussi internes.

L’acné kystique :
c’est quoi ? 

Dans acné kystique, on entend kyste, ce qui veut dire logé en profondeur sous la peau. 
Que l’on parle de kystes ou de nodules, on parle ici d’un type d’acné dit « sévère » : les boutons se situent en fait dans les couches plus profondes de la peau, et peuvent aller jusqu’à un abcès. L’acné kystique n’est pas à prendre à la légère. A ce stade, cela peut laisser des cicatrices sur la peau : un traitement médical est donc indispensable, et il ne faut absolument pas les toucher ni tenter de les « percer ». 

AD_ACNE_NOSE-MICROKYSTE-PIMPLE_SQUARE_2021 472x472
AD_ACNE-BLOND-GIRL_SQUARE_2021 472x472

L’acné hormonale :
c’est quoi ?

Une acné hormonale est un type d’acné liée aux hormones et à leur influence sur la peau, et plus particulièrement sur les glandes sébacées ! En première ligne, les femmes évidemment ! Tout au cours de la vie, les hormones des femmes vont fluctuer : au moment de la puberté, en cas de prise de contraceptifs, en période des cycles menstruels, de grossesse ou de ménopause, dans le cas d’un dérèglement thyroïdien...
Une femme sujette à ce type d’acné aura des boutons principalement localisés sur le bas du visage, au niveau des mâchoires inférieures.
Les hormones en cause sont les hormones androgènes : lorsqu’elles sont perturbées (comme lors du cycle menstruel par exemple) et/ou lorsqu’elles sont produites en trop grande quantité :                 

  • C’est le cas du stress par exemple : quand il devient chronique (répété et régulier), l’hormone du stress, appelée cortisol, est sécrétée en excès et a pour conséquence, au niveau de la peau, une augmentation de la production de sébum.
  • C’est aussi le cas de l’alimentation : une des hormones essentielles à la digestion est l’insuline. Elle permet aux cellules d’utiliser et de stocker les glucides. Si l’alimentation est trop riche en sucre par exemple, les pics d’insuline vont augmenter la sécrétion d’androgènes. Et comme précisé plus haut, qui dit hormones androgènes en excès, dit encore plus de sébum et donc, encore plus d’acné.

Alors selon le profil hormonal mais aussi selon les facteurs environnementaux et les modes de vie qui vont jouer sur cet équilibre hormonal, certaines personnes peuvent être plus concernées
que d’autres.

 

Le type d’acné hormonale peut se manifester différemment en fonction de l’âge : 

- Chez l’adolescent, l’acné apparait principalement sur le milieu du visage (menton, nez, front) et sous forme mixte (points noirs, boutons rouges, blancs…)

- A l’âge adulte, cela se concentre sur le bas du visage (menton, mâchoire, cou) et sous forme de boutons rouges et de kystes situés plus en profondeur sous la peau.
 

Pour soigner l’acné hormonale : 

1. Il est primordial de nettoyer votre peau chaque jour, matin et soir, puis de l’hydrater avec un soin adapté idéalement multi-action. Choisissez pour cela des produits pour les peaux à tendance acnéique, disponibles en pharmacie et parapharmacie.

2. Des traitements médicamenteux complémentaires (crèmes à base de peroxyde de benzoyle, trétinoïne ou antibiotique), un contraceptif adapté...peuvent aussi être discutés avec votre spécialiste de santé.
 

L'acné juvénile
de l’adolescent : c’est quoi ? 

L’acné juvénile c’est l’acné de l’adolescent, de la puberté : les hormones s’activent et viennent stimuler des glandes sébacées au niveau de la peau. 
Dans le cas d’une acné juvénile, en grande majorité, le type d’acné est mixte : on va observer à la fois des points noirs, microkystes (signe d’une acné rétentionnelle) et des boutons rouges et/ou blancs (signe d’une acné inflammatoire). Découvrez nos astuces contre l’acné

AD_BIOLOGY-AC_MODELS_BROWN-AND-BLOND-HAIR-WOMAN_SQUARE_2022 472x472
AD_ACNE_WOMAN-LOOKING-IN-MIRROR_SQUARE_2021 472x472

L'acné adulte
c’est quoi ?

Passé la puberté, on pense être enfin sorti de cette période synonyme d’acné, et puis, des boutons d’acné refont surface sur le visage. Pourquoi ? Et bien, toujours en cause principale des années plus tard, les hormones… 
Elles ont un lien direct quand il s’agit d’une prise de contraceptifs, des cycles menstruels, en cas de grossesse, ou en période de ménopause. 
De façon plus indirectement, un environnement ou un mode de vie générant un stress aigu ou chronique peut aussi venir troubler les hormones, via l’augmentation du fameux cortisol, l’hormone du stress, et donc favoriser ce type d’acné adulte
Un contexte d’alimentation déséquilibrée, s’il induit des pics d’insuline à répétition, aura également un impact sur l’excès d’hormones mâles et donc sur l’apparition du type d’acné adulte. 

Les soins adaptés

Soin visage complet anti-imperfections

Phys-AC Global

Soin visage complet anti-imperfections

Apaise - matifie - réduit l'excès de sébum - réduit les imperfections

Best Seller
Gel moussant purifiant

Phys-AC

Gel moussant purifiant

Nettoie - purifie - réduit l'excès de sébum

Fluide visage anti-imperfections anti-marques

Phys-AC Perfect

Fluide visage anti-imperfections anti-marques

Lisse - réduit les imperfections - evite les marques cutanées

Eau micellaire démaquillante purifiante

Phys-AC

Eau micellaire démaquillante purifiante

Démaquille - nettoie - purifie - resserre les pores

Crème visage hydratante compensatrice

Phys-AC Hydra

Crème visage hydratante compensatrice

Apaise - hydrate - compense les effets des traitements desséchants

A l’âge où je devrais uniquement me préoccuper de mes premières rides, j’en suis finalement encore au stade des traitements anti-acné. Et pourtant, j’ai déjà des pattes d’oie…

Marion, 38 ans

Quelques chiffres

3/4

des cas d’acné adulte concerne les femmes ¹

85 %

d’acné lié aux cycles chez les femmes adultes ²

20%

d’acné sévère avec cicatrices ³

¹ https://dermatology.ca/fr/patients-et-grand-public/peau/acne/
² Holzmann R, Shakery K. Postadolescent acne in females. Skin Pharmacol Physiol. 2014;27 Suppl 1:3-8.

³ Sutaria AH, Masood S, Schlessinger J. Acne Vulgaris. 2020 Aug 8. In: StatPearls [Internet]. Treasure Island (FL): StatPearls Publishing; 2021 Jan–. PMID: 29083670.
 

AD_WEBSITE_EXPERT-DOSSIER_DERMATO_M-AMBONATI_2021

Mot de l'expert

Au moment où les personnes décident de consulter un professionnel de santé, elles ont souvent attendu trop longtemps. Or ce qu’il faut avoir en tête c’est que plus vous prenez en charge votre acné tôt, moins vous aurez de risque de cicatrices. Faites-vous donc accompagner le plus tôt possible pour confirmer le type d’acné dont vous souffrez, poser un diagnostic et vous permettre ainsi de passer à l’étape du traitement contre l’acné personnalisé le plus rapidement possible !

Dr Marco Ambonati, Dermatologue

L’acné rosacée : c’est quoi ?  

Il arrive parfois de confondre acné et acné rosacée. Voici quelques conseils pour bien les différencier ces deux types d’acné !
La rosacée se caractérise par des « flush » : on ressent une bouffée de chaleur au niveau des joues, elles deviennent rouges (c’est ce qu’on appelle des bouffées vasomotrices, c’est-à-dire une sensation de chaud liée à une survascularisation). Situées au niveau du nez et des joues, cela peut s’accompagner de vaisseaux sanguins rouges et violets, de pustules et boutons semblables à ceux de l’acné. 
Mais dans le cas d’une acné rosacée : 

  • seuls les adultes sont concernés
  • seules certaines zones du visage sont concernés (pas de boutons dans le cou, le dos ou la poitrine, comme cela peut être le cas dans l’acné inflammatoire).
  • il y a présence de signes non cutanés d’origine vasculaire, comme les bouffées de chaleur 

Si vous êtes aussi concernée, retrouvez nos conseils d’expert sur la rosacée.

  AD_WEBSITE_PICTO_BLOC-PUSH-ARTICLE_2021

Zoom sur l’acné  

Retrouvez tous nos conseils

Retour en haut