AD_LIFE-MOMENTS_MOTHER-CHILD-WINDOW_LARGE_2021
Sommaire du dossier

La dermatite ou eczéma atopique

Qu’est-ce qu’une peau atopique ?

D’origine génétique souvent héréditaire, la dermatite (ou eczéma) atopique évolue entre crises inflammatoires et périodes d'accalmie. En cause ? Un dysfonctionnement de la peau (barrière cutanée) qui entraine une peau sèche (Xérose) et une inflammation. Moins bien protégée, la peau est plus réactive à son environnement.

L’eczéma atopique : l’essentiel en quelques points

  • Ce que l’on voit : une peau sèche à très sèche, des plaques rouges aux contours irréguliers, des petites vésicules suintantes (ou « bulles d’eau ») qui peuvent évoluer en croûtes. 
  • Ce que l’on ressent : des démangeaisons et un important inconfort cutané (tiraillements, picotements, etc).   
  • Les causes : une prédisposition héréditaire à l’allergie et un déficit de la fonction barrière de la peau, qui devient plus sensible et plus perméable aux agressions extérieures. 
  • La dermatite atopique se développe en 2 étapes. Étape 1, la phase de sensibilisation : la barrière cutanée protégeant moins bien la peau, des allergènes de l’environnement peuvent y pénétrer. Étape 2, la phase d’expression, avec une inflammation qui déclenche l’apparition des symptômes. 
  • Les zones touchées : le front, les joues, le cou, les paupières, le tronc, les plis des coudes et des genoux.

Dermatite atopique :
qui sont les plus touchés ?

La dermatite atopique évolue avec l’âge. Ainsi, dans 85 % des cas, elle débute avant l’âge de 5 ans. On l’observe le plus souvent chez le nourrisson dès 3 mois, et elle persiste jusqu’à l’âge de 7 ans avec une possibilité d’amélioration vers 2-3 ans. Les crises disparaissent après l’âge de 7 ans dans la majorité des cas. Les crises deviennent de moins en moins fortes, de moins en moins fréquentes, puis s’arrêtent…Vers 10-11 ans, beaucoup d’enfants n’auront plus d’eczéma. Parfois, dans la même période, d’autres manifestations atopiques peuvent apparaître tel que l’asthme.

Chez l’adulte, la dermatite atopique est rare, mais peut persister depuis l’enfance. Dans tous les cas, une peau qui a eu des plaques d’eczéma atopique restera toujours une peau fragile dont il faudra prendre régulièrement soin.

AD_BABY_FIRST-CARE-FEET-HANDS_LARGE_2021
AD_DERMATOLOGICAL-EXPERTISE_SKIN-CONSULTATION-ARMS-HANDS_LARGE_2021

Une maladie
entre phases de crise et rémission

1 - Une phase de crise pendant laquelle l’inflammation est visible, sous forme de plaques rouges. La peau est généralement encore plus sèche durant cette phase.

2 - Une phase de rémission où l’inflammation est invisible, mais ne vous y fiez pas elle est toujours présente, sous-jacente. C’est pourquoi il faut continuer les soins pour retarder la prochaine crise. La peau reste toujours sèche pendant cette phase.

Dermatite atopique : les chiffres clés

1/10

enfant est concerné par la maladie¹

des cas la maladie apparaît avant l’âge d’1 an²

7 ans

l’âge moyen auquel la maladie disparaît¹

+ de 50%

des patients ont un parent atteint¹

¹ Site internet www.inserm.fr 

² Kay J, Gawk Rodger DJ, Mortimer MJ, Jaron AG. The prevalence of childhood atopic eczema in a general population. J Am Acad Dermatol 1994;30:35-9.

AD_WEBSITE_EXPERT-DOSSIER_DERMATO_M-AMBONATI_2021

MOT DE L’EXPERT

Que ce soit pendant les phases de rémission ou lors des crises, la peau reste sèche. Il faut l’hydrater tous les jours, avec un émollient, même pendant les périodes de répit, pour repousser l’apparition de la prochaine crise.

Dr Marco Ambonati, Dermatologue

La dermatite atopique : mieux la connaître pour mieux vivre avec

AD_ATOPIC-DERMATITIS_MOTHER-AND-DAUGTHER_LARGE_2021

Les causes : une hérédité et des facteurs déclenchants

D’où ça vient ? Les causes de l’atopie sont génétiques et liées à des circonstances extérieures… mais lesquelles ? Découvrir les facteurs déclenchants permet de mieux connaître la maladie, et donc de la prendre en charge !

Les causes de la dermatite atopique
AD_ATOPIE_LITTLE-GIRL-SCRATCHING-ARM_LARGE_2021

Les zones touchées par la dermatite atopique

Si les zones touchées sont différentes chez les enfants et les adultes, elles requièrent toutes des soins destinés à apaiser la peau, la réparer… et renforcer sa capacité à se protéger.

Les zones touchées par l'eczéma atopique
AD_LIFE-MOMENTS_MOTHER-KISSING-CHILD-CHEECK_LARGE_2021

Prendre soin de la peau atopique du bébé et de l’enfant

Plus souvent touchés que les adultes, les bébés et les enfants ressentent un inconfort qui rend les nuits (et même les journées) plus difficiles : découvrez quelques conseils pour mieux connaître cette maladie et les apaiser. 

Prendre soin de la peau atopique de bébé
AD_PAINFUL-SKIN_WOMAN-HAND-SHOULDER_LARGE_2021

Prendre soin d’une peau atopique

Une peau atopique est une peau fragile, dont la barrière cutanée est altérée. En adoptant les bons réflexes pour la protéger, renforcer sa résistance et la réparer, on peut atténuer ses effets et réduire la fréquence des crises.  

Prendre soin d'une peau atopique

 

AD_LOGO_FONDATION-ECZEMA-PF_2021

Evaluer votre dermatite atopique : un test est disponible

Le PO-SCORAD (Patient Oriented Scoring Atopic Dermatitis) est un test d’auto-évaluation accessible à tous. Il prend en compte les zones touchées, l’intensité́ des symptômes et les troubles du sommeil liés au grattage. Pour évaluer la sévérité de votre eczéma et suivre son évolution, découvrez l’application élaborée par la Fondation Eczéma, c’est par ici.

A-DERMA soutient la Fondation Eczéma.