AD_ATOPIC-DERMATITIS_SOLAR-SPORT_LARGE_2021

Eczéma atopique et sport

Vous ou vos enfants avez une peau atopique : peau sèche, plaques rouges et démangeaisons sont votre lot quotidien. Une situation qui conduit souvent à réduire la pratique du sport, car l’exposition au soleil ou au froid, ou encore la transpiration, peuvent aggraver les symptômes.  Pourtant, en adoptant les bons réflexes, vous pouvez profiter de tous ses bienfaits et en faire un allié majeur pour vous sentir mieux et penser à autre chose qu’aux démangeaisons ! Voici quelques précautions à prendre pour une pratique en toute sérénité.

  • Réduire les effets irritants de la transpiration : s’essuyer régulièrement avec une serviette (et pas avec son t-shirt si on transpire), toujours sans frotter.
     
  • Boire régulièrement de l’eau en quantité suffisante.
     
  • Bien choisir sa tenue : porter des vêtements en coton, assez amples pour permettre l’évacuation de la transpiration et si possible avec des coutures extérieures pour éviter les frottements. Bien les laver sans adoucissant après chaque séance.
     
  • Se laver tout de suite après la séance : se rincer à l’eau douce pour éviter le contact prolongé des agents irritants comme le chlore ou la sueur et choisir un produit lavant sans savon et à pH physiologique (et non celui du vestiaire !).  S’essuyer la peau en tapotant et si possible appliquer son soin émollient dès la sortie de la douche pour apaiser la peau qui a pu être fragilisée.
     
  • Se protéger du soleil comme des températures “extrêmes” : une peau atopique doit encore plus être protégée : il faut donc appliquer, toutes les 2 heures, une crème solaire adaptée, sans parfum, et porter une casquette.  On évite aussi les activités intenses par des températures extérieures en-dessous de -5°C ou au-dessus de +30°C (d’autant plus lors des pics de pollution très allergisants) car ces différences de températures fragilisent énormément la peau.
AD_WEBSITE_EXPERT-DOSSIER_DERMATO_M-AMBONATI_2021

Mot de l'expert

L’exercice physique et le sport sont des alliés du traitement grâce à leurs effets positifs sur le moral et le bien être permettant de contrer un des facteurs aggravants des crises de dermatite atopique : le stress.

Dr Marco Ambonati, Dermatologue

  • Avant de se mettre à l’eau, appliquer sur toutes les zones concernées par l’eczéma, une crème isolante qui va créer un film protecteur, une barrière contre les agents irritants tels que le chlore ou le sel.
     
  • En sortant de l’eau, ne pas tarder à se rincer à l’eau claire (une bonne minute) puis se sécher doucement par tapotement avec une serviette propre. Petite astuce : choisir une serviette en microfibre plus douce pour les peaux fragilisées (et tellement rapide à sécher !).

Utiliser un déodorant en cas d’eczéma : est-ce déconseillé ?

Transpiration et déodorant peuvent provoquer des irritations, notamment les déodorants antitranspirants qui contiennent des sels d’aluminium non recommandés pour les peaux fragiles. Donc mieux vaut en éviter l’usage, du moins avant la séance de sport. Et si vous passer de déodorant vous semble inconcevable, optez pour un déodorant sans alcool et sans parfum à appliquer après le sport, à la sortie de la douche.

AD_TAV_Terre d-Avoine_01012020

DERMALIBOUR+ BARRIER

Crème isolante

Cette crème protectrice protège durablement la peau agressée par le chlore, le sel mais aussi les irritations dues à la transpiration. Sa texture à effet "seconde peau" laisse un film protecteur et doux.

Crème isolante DERMALIBOUR+

Crème isolante