AD_SOLAR_BABY-SUNHAT-BEACH_LARGE_2021

Dermatite atopique et soleil : savoir bien se protéger

Et si nous parlions dermatite atopique et soleil ?  Le soleil, la mer, les vacances… ça n’est pas bon que pour le moral, mais aussi pour la dermatite atopique qui s’améliore souvent en été. Si les UV (à petite dose !) ont un effet anti-inflammatoire qui atténuent les symptômes de l’eczéma, la sècheresse de la peau est toujours présente et la barrière cutanée toujours fragile. Ainsi transpiration ou bain de mer ont vite faits de déclencher des réactions et des démangeaisons. Il faut donc rester vigilant et continuer à prendre soin de sa peau. Voici la fiche pratique "eczéma et soleil" à conserver pour connaître les bons gestes à adopter et ainsi profiter du soleil et de l’été sans se gratter !

  • Comme pour toutes les peaux, respecter la règle d’or : pas d’exposition entre 12h et 16h, les UV y sont les plus intenses. 
     
  • Choisir une crème solaire à fort indice de protection SPF50+, sans parfum et adaptée aux peaux atopiques. 
     
  • Appliquer la crème solaire peau atopique au moins 15 min avant l’exposition, sans frotter et sans trop masser. Puis renouveler l’application toutes les 2 heures.
     
  • Les vêtements restent la meilleure des protections surtout pour les plus petits : choisir des vêtements amples et aérés pour éviter l’effet irritant de la sueur et opter pour des T-shirts anti-UV pour les plus petits. Et bien sûr casquette ou chapeau à large bord obligatoires ! 
     
  • Apaiser la peau après l’exposition au soleil avec l’application d’un émollient réparateur 

Dermatite atopique et soleil: faut il modifier le rituel de soin de sa peau atopique en été?

Surtout pas ! Vous seriez tentés d’oublier les soins quotidiens en voyant les symptômes diminués grâce au soleil et pourtant la dermatose est toujours là. Donc, quand on parle de dermatite atopique et de soleil, pas de vacances pour le rituel de soin : bien suivre les traitements pour l’eczéma. Soins émollients et dermocorticoïdes restent nécessaires au quotidien pour faire passer à votre peau un bel été sans se gratter.

  • Avant la baignade : appliquer une crème barrière pour se protéger du sel ou du chlore avant d’appliquer la crème solaire peau atopique.
     
  • Idem avant une séance de sport en plein air, pour diminuer l’effet des frottements sur une peau transpirante.
     
  • Après une baignade ou une activité sportive, se rincer au plus vite à l’eau claire pour se débarrasser des agents irritants. Et remettre de la crème solaire peau atopique si on s’expose à nouveau.
     
  • Attention à la serviette pleine de sable lorsqu’on se sèche à la plage ! Les grains de sable risquent de « décaper » la peau (et déclencher une crise) donc pensez à amener une serviette propre exprès pour se sécher. 
AD_WEBSITE_EXPERT-DOSSIER_DERMATO_M-AMBONATI_2021

MOT DE L’EXPERT

L’exposition au soleil pendant les heures les plus chaudes est déconseillée. La meilleure protection reste encore de porter des vêtements, si possible en coton, ainsi qu’un chapeau. Les crèmes solaires doivent avoir un indice de protection suffisant (idéalement SPF 50+). A la fin de la journée d’exposition pensez à bien vous laver avec un soin lavant adapté pour éliminer toutes traces de crème solaire et à bien hydrater ensuite votre peau avec un émollient.

Dr Marco Ambonati, Dermatologue

PROTECTION SOLAIRE

AD_TAV_Terre d-Avoine_01012020

PROTECTION SOLAIRE

PROTECT AD Crème SPF50+

Cette crème solaire très haute protection SPF50+ PROTECT AD est le 1er produit solaire spécialement formulé et testé pour répondre aux besoins des peaux à tendance atopique avec une vraie texture plaisir.

Crème solaire SPF 50+ PROTECT AD
PROTECT AD Crème SPF50+