AD_NUTRITION_WOMAN-APPLYING-CREAM-LEGS_LARGE_2021

Apaiser la dermatite atopique sur le corps

La dermatite atopique sur le corps (le vôtre ou celui de votre enfant) peut se développer partout, mais surtout dans les zones qui présentent des plis (aisselles, coudes, genoux). Pour apaiser la peau, la réparer et prévenir les prochaines crises, il faut à la fois soigner - avec des traitements prescrits par votre médecin en phase de crise, souvent des dermocorticoïdes - et adopter une routine quotidienne qui combine une hygiène et des soins émollients adaptés. Voici quelques conseils à conserver pour vous y aider.

  • Des plaques rouges à contours irréguliers (suintantes chez les enfants, plus sèches chez les adultes) et une sècheresse importante (ou xérose) de la peau
     
  • Des démangeaisons importantes, au point d’altérer la qualité de vie et le sommeil
     
  • Les zones touchées chez le nouveau-né et le nourrisson : le visage (joues, régions sous et rétro-auriculaires), le cou et les membres. Le tronc peut être touché.
     
  • Les zones touchées chez l’enfant : au niveau des plis (cou, coudes, genoux) et des extrémités (mains, poignets, chevilles)
     
  • Les zones touchées chez l’adulte : au niveau des plis de flexion, des poignets, des chevilles et des paupières. La partie supérieure du tronc et les épaules peuvent être aussi impliquées

Qui sont les plus concernés par l’eczema atopique ?

La dermatite atopique atteint essentiellement les bébés et les enfants mais persiste parfois à l’âge adulte. Aujourd’hui, 1 enfant sur 10 est concerné*, dans ces cas les symptômes débutent dans 45% des cas au cours des six premiers mois de la vie**. La majorité des dermatites

  • Le secret, pour apaiser la peau atopique, c’est la régularité. Suivre le traitement médical pour l’eczéma et l’application de soins émollients garantit une amélioration visible de la dermatite atopique.
     
  • Si vous êtes en phase de crise : rendez-vous chez un médecin pour qu’il vous prescrive un traitement adapté. Celui-ci va permettre d’apaiser la peau et d’atténuer les démangeaisons. 
     
  • En complément, apaisez la peau avec l’application quotidienne, sur le corps, d’un produit d’hygiène (bain, douche) et d’une crème émolliente. 
     
  • En phase d’accalmie : continuez à utiliser un soin lavant émollient adapté et appliquez une crème émolliente tous les jours sur le corps afin de renforcer la barrière cutanée. Cela permet de diminuer les sensations de démangeaisons liées à la sécheresse de la peau et ainsi, d’espacer l’usage de traitements médicamenteux et la fréquence des poussées. 
AD_WEBSITE_EXPERT-DOSSIER_DERMATO_M-AMBONATI_2021

MOT DE L’EXPERT

En combinant un soin lavant émollient adapté sous la douche et l’application d’un soin émollient tous les jours, on parvient à apaiser et espacer les crises : il y a un vrai « bonus » à faire cet effort.

Dr Marco Ambonati, Dermatologue

  • Apaiser, réparer la peau atopique commence dès la douche : choisir un nettoyant ultra doux sans savon qui respecte le pH cutané. Se doucher à l’eau tiède (environ 35°C).
     
  • Limiter la douche à 5 minutes.
     
  • Sécher la peau en la tamponnant doucement et non en frottant.
     
  • Appliquer un soin émollient 1 à 2 fois par jour sur les zones sèches du corps : la texture crème ou baume est onctueuse et confortable, la texture laits est plus fraîche et légère (souvent préférée par les hommes et les enfants).
     
  • Pour l’appliquer, chauffez le produit entre vos mains puis appliquez-le sur l’ensemble du corps, en le faisant pénétrer grâce à des mouvements doux et amples. Une formule en spray, plus fluide, s’applique directement sur le corps.

AD_WEBSITE_PICTO_BLOC-PUSH-ARTICLE_2021

Pour aller plus loin

Découvrez toutes nos conseils pour mieux vivre avec une peau atopique